Feedback

Faculté des Sciences appliquées
Faculté des Sciences appliquées
MASTER THESIS
VIEW 40 | DOWNLOAD 63

Study of the non linear behaviour of concrete structures

Download
Dumoulin, Kevin ULg
Promotor(s) : De Ville De Goyet, Vincent ULg
Date of defense : 27-Jun-2016/28-Jun-2016 • Permalink : http://hdl.handle.net/2268.2/1379
Details
Title : Study of the non linear behaviour of concrete structures
Translated title : [en] Study of the non linear behaviour of concrete structures
Author : Dumoulin, Kevin ULg
Date of defense  : 27-Jun-2016/28-Jun-2016
Advisor(s) : De Ville De Goyet, Vincent ULg
Committee's member(s) : Franssen, Jean-Marc ULg
Mihaylov, Boyan ULg
Duchêne, Yves 
Language : English
Number of pages : 110
Keywords : [fr] Non-linéaire
[fr] Structures
[fr] Béton
Discipline(s) : Engineering, computing & technology > Civil engineering
Funders : /
Research unit : /
Name of the research project : /
Target public : Researchers
Professionals of domain
Student
Institution(s) : Université de Liège, Liège, Belgique
Degree: Master en ingénieur civil des constructions, à finalité approfondie
Faculty: Master thesis of the Faculté des Sciences appliquées

Abstract

[fr] Utiliser une analyse non linéaire complète pour une structure en béton requiert encore quelques interrogations. Quelles propriétés pour le béton et l'acier de renforcement doivent être utilisées pour l'analyse? Cette question est plus problématique pour le béton pour lequel les incertitudes sur la résistance sont plus grandes que pour l'acier de renforcement. Plusieurs approches, utilisant différentes propriétés du matériau, présentes dans la littérature sont ici étudiées et comparées. Les approches de coefficient partiel de sécurité (utilisant des propriétés de dimensionnement) et d'un coefficient global de sécurité (utilisant des propriétés moyennes modifiées) apparaissent comme étant fort corrélées et similaires. Par contre, de réels avantages, qui peuvent atteindre 20 $\%$ de charges en plus comparé aux deux premières, peuvent être fait en utilisant l'approche de l'estimation du coefficient de variation.

De plus, où est-il nécessaire de placer les coefficients de sécurité sur les incertitudes du modèle des actions et de la résistance dans le processus de vérification? Dépendant du type de structure, la position de ces coefficients peut être discutée. De fait, pour une analyse non linéaire, la relation entre la charge et le déplacement est par définition non linéaire. La position de ces coefficients de sécurité (sur la charge ou sur le déplacement) a donc une importance et dépend du comportement de la structure (sous ou sur-proportionnel). Pour chaque approche, différentes relations sont donc proposées en fonction de la position de ces coefficients d'incertitudes.

Les différentes relations de chaque approche sont donc ici étudiées grâce à différents modèles numériques. Des modèles de cubes, colonnes, portiques ainsi que de poutres avec l'effet chainette sont réalisés dans ce travail en utilisant le programme d'analyse non linéaire Finelg.


File(s)

Document(s)

File
Access Mémoire_KévinDumoulin_s112222.pdf
Description:
Size: 8.36 MB
Format: Adobe PDF

Annexe(s)

File
Access Summary.pdf
Description:
Size: 81.07 kB
Format: Adobe PDF
File
Access Resumé.pdf
Description:
Size: 98.04 kB
Format: Adobe PDF

Author

  • Dumoulin, Kevin ULg Université de Liège > Master ingé. civ. constr., fin. appr. (ex 2e master)

Promotor(s)

Committee's member(s)

  • Total number of views 40
  • Total number of downloads 63










All documents available on MatheO are protected by copyright and subject to the usual rules for fair use.
The University of Liège does not guarantee the scientific quality of these students' works or the accuracy of all the information they contain.