Feedback

Faculté de Psychologie, Logopédie et Sciences de l’Education
Faculté de Psychologie, Logopédie et Sciences de l’Education
MASTER THESIS
VIEW 289 | DOWNLOAD 62

Etude de la spécificité d'épreuves langagières chez des enfants présentant une dyspraxie verbale versus un trouble phonologique

Download
Masson, Pauline ULg
Promotor(s) : Martinez Perez, Trecy ULg
Date of defense : 17-Jan-2017 • Permalink : http://hdl.handle.net/2268.2/2321
Details
Title : [fr] Etude de la spécificité d'épreuves langagières chez des enfants présentant une dyspraxie verbale versus un trouble phonologique
Author : Masson, Pauline ULg
Date of defense  : 17-Jan-2017
Advisor(s) : Martinez Perez, Trecy ULg
Committee's member(s) : Blanckaert, Ellen ULg
Beciani, Erica 
Language : French
Number of pages : 124
Rameau keyword(s) : Dyspraxie
Troubles du langage -- Chez l'enfant
Enfants -- Langage -- Tests
Discipline(s) : Social & behavioral sciences, psychology > Treatment & clinical psychology
Commentary : 28 annexes
Institution(s) : Université de Liège, Liège, Belgique
Degree: Master en logopédie, à finalité spécialisée en communication et handicap
Faculty: Master thesis of the Faculté de Psychologie, Logopédie et Sciences de l’Education

Abstract

[fr] La dyspraxie verbale (DV) et le trouble phonologique (TP) sont deux troubles développementaux de production de la parole qui ont en commun de nombreuses caractéristiques cliniques, cependant l'origine des difficultés de ces deux troubles est différente, impliquant des méthodes de rééducation différentes. Contrairement au trouble phonologique, assez fréquent 7,4% dans la population générale (Tomblin et al., 1997), la dyspraxie verbale est un trouble rare, avec une prévalence de 0,1 à 0,2% (Srhiberg, Aram, et al., 1997). Notre mémoire part du constat qu'aucune épreuve diagnostique normée et validée n'existe en français pour poser le diagnostic de dyspraxie verbale. Face à un diagnostic si complexe, il s'avère pourtant nécessaire de développer des épreuves spécifiques permettant d'identifier clairement ce trouble parmi les autres troubles langagiers. L'objectif de ce mémoire est d'évaluer la spécificité d'épreuves destinées à l'évaluation de la dyspraxie verbale. Pour cela, nous avons fait passer plusieurs épreuves expérimentales à deux groupes d'enfants : 12 enfants DV et 12 enfants TP. D'autre part, nous avons également développé une échelle d'évaluation subjective de la dyspraxie verbale afin de soutenir le jugement clinique du professionnel, lors d'une situation de diagnostic. Pour tester la spécificité de cette échelle, nous avons demandé à 21 logopèdes de formuler un avis diagnostique en utilisant cet outil expérimental, face à une vidéo de parole spontanée de 3 minutes, d'un enfant présentant soit un TP, soit une DV. Concernant les résultats de nos épreuves testées auprès des enfants, certaines montrent de bons niveaux de spécificité : une épreuve de dénomination-répétition, une épreuve de stabilité des productions, et une épreuve de séries diadococinésiques. D'autres, en revanche, ne s'avèrent pas discriminantes, comme la répétition de non-mots complexes, une épreuve de dénomination rapide ou des épreuves testant les habiletés phonologiques en réception. Les résultats concernant notre échelle subjective d'évaluation de la dyspraxie verbale montrent que cet outil ne permet pas d'identifier correctement le trouble. D'autres recherches doivent encore être menées pour valider des outils spécifiques au diagnostic de la dyspraxie verbale et répondre à une demande très présente tant du côté des cliniciens, que du côté des parents.


File(s)

Document(s)

File
Access s141704Masson2017.pdf
Description: -
Size: 4.14 MB
Format: Adobe PDF

Author

  • Masson, Pauline ULg Université de Liège - ULg > Master logo., à fin. (AF)

Promotor(s)

Committee's member(s)

  • Blanckaert, Ellen ULg Université de Liège - ULg > Département de Logopédie > Logopédie des troubles de la voix
    ORBi View his publications on ORBi
  • Beciani, Erica
  • Total number of views 289
  • Total number of downloads 62










All documents available on MatheO are protected by copyright and subject to the usual rules for fair use.
The University of Liège does not guarantee the scientific quality of these students' works or the accuracy of all the information they contain.