Feedback

Faculté de Psychologie, Logopédie et Sciences de l’Education
Faculté de Psychologie, Logopédie et Sciences de l’Education
MASTER THESIS
VIEW 111 | DOWNLOAD 12

L’influence du groupe d’appartenance sur la réponse empathique : étude psychophysiologique par réponse électrodermale

Download
Bajouk, Omar ULg
Promotor(s) : Hansenne, Michel ULg
Date of defense : 9-Sep-2013 • Permalink : http://hdl.handle.net/2268.2/290
Details
Title : [fr] L’influence du groupe d’appartenance sur la réponse empathique : étude psychophysiologique par réponse électrodermale
Author : Bajouk, Omar ULg
Date of defense  : 9-Sep-2013
Advisor(s) : Hansenne, Michel ULg
Committee's member(s) : Dardenne, Benoît ULg
D'Argembeau, Arnaud ULg
Language : French
Number of pages : 75
Rameau keyword(s) : Empathie
Psychophysiologie
Discipline(s) : Social & behavioral sciences, psychology > Neurosciences & behavior
Social & behavioral sciences, psychology > Treatment & clinical psychology
Commentary : 4 annexes
Institution(s) : Université de Liège, Liège, Belgique
Degree: Master en sciences psychologiques, à finalité spécialisée en neuroscience cognitive et comportementale
Faculty: Master thesis of the Faculté de Psychologie, Logopédie et Sciences de l’Education

Abstract

[fr] La compréhension des pensées et le partage émotionnel de l’autre constituent une habileté importante dans la vie des individus. L’empathie est vue comme une capacité de la personne à entamer des réactions émotionnelles vers l’observé afin de se mettre à sa place tout en restant conscient de la séparation entre soi et l’autre. La prise de cette position et faire preuve d’empathie nécessitent à la fois une évaluation cognitive et émotionnelle. Différentes émotions suscitent l’empathie, en particulier, la souffrance engendre une activation du réseau impliqué dans le vécu personnel des situations douloureuses. On s’interroge de plus en plus sur les facteurs modulateurs de la réponse empathique. En fait, différents mécanismes rendent l’empathie plus importante pour certains stimuli que d’autre. Classiquement, les études montrent que la réponse empathique est relativement plus importante chez la femme que chez l’homme. Aussi, la personnalité de l’individu intervient dans le processus empathique. D’ailleurs, on peut distinguer entre les caractéristiques liées à la personne et d’autres à l’évaluation contextuelle. Les personnes alexithymiques semblent moins empathiques et les études montrent qu’il y a des corrélations entre la réponse empathique mesurée par des techniques implicites et les questionnaires auto-rapportés des traits empathiques. Ainsi, cette réponse subit des influences contextuelles comme la charge émotionnelle de la tâche, la familiarité, et la relation sociale avec la cible. Nos résultats ont montré que la réponse empathique est plus importante pour le groupe d’appartenance. L’information donnée aux participants est capable de moduler la réponse empathique. En revanche, l’effet du prime ne s’est pas révélé significatif.


File(s)

Document(s)

File
Access s095779Bajouk2013.pdf
Description: -
Size: 1.09 MB
Format: Adobe PDF

Author

  • Bajouk, Omar ULg Université de Liège - ULg > 2e an. master sc. psycho., fin. spéc. neurosc. cog. & comp.

Promotor(s)

Committee's member(s)

  • Dardenne, Benoît ULg Université de Liège - ULg > Département de Psychologie : cognition et comportement > Psychologie sociale
    ORBi View his publications on ORBi
  • D'Argembeau, Arnaud ULg Université de Liège - ULg > Département de Psychologie : cognition et comportement > Psychopathologie cognitive
    ORBi View his publications on ORBi
  • Total number of views 111
  • Total number of downloads 12










All documents available on MatheO are protected by copyright and subject to the usual rules for fair use.
The University of Liège does not guarantee the scientific quality of these students' works or the accuracy of all the information they contain.