Feedback

Faculté de Psychologie, Logopédie et Sciences de l’Education
Faculté de Psychologie, Logopédie et Sciences de l’Education
MASTER THESIS
VIEW 50 | DOWNLOAD 5

Trajectoire de vie et vécu carcéral. Fragilités et ruptures de liens chez la femme criminelle. Étude exploratoire des liens sociaux chez dix femmes condamnées pour faits d’homicide

Download
Bernardello, Sandrine ULg
Promotor(s) : Glowacz, Fabienne ULg
Date of defense : 3-Sep-2013 • Permalink : http://hdl.handle.net/2268.2/319
Details
Title : [fr] Trajectoire de vie et vécu carcéral. Fragilités et ruptures de liens chez la femme criminelle. Étude exploratoire des liens sociaux chez dix femmes condamnées pour faits d’homicide
Author : Bernardello, Sandrine ULg
Date of defense  : 3-Sep-2013
Advisor(s) : Glowacz, Fabienne ULg
Committee's member(s) : Bullens, Quentin ULg
Resimont, Isabelle 
Language : French
Number of pages : 123
Rameau keyword(s) : Prisonnières
Criminelles
Visites aux prisonniers
Relations humaines
Discipline(s) : Social & behavioral sciences, psychology > Treatment & clinical psychology
Commentary : 10 annexes
Institution(s) : Université de Liège, Liège, Belgique
Degree: Master en sciences psychologiques, à finalité spécialisée en psychologie clinique
Faculty: Master thesis of the Faculté de Psychologie, Logopédie et Sciences de l’Education

Abstract

[fr] Existe t-il des fragilités et des ruptures de liens préalables au passage à l'acte de la femme criminelle ? La présente étude s’inscrit dans une démarche exploratoire et se donne pour objectif de mettre en relation différents moments clés du parcours pré-carcéral et carcéral d’un échantillon de dix femmes condamnées pour des faits d'homicide ; afin d'établir si des relations peuvent être mises en avant, entre leurs liens sociaux et familiaux avant l’incarcération, au moment des faits et en milieu carcéral. Plus précisément, il est question d'aborder l’établissement, le maintien, la détérioration et la rupture des liens sociaux, à travers des moments clés de la trajectoire de vie de ces femmes – tels que l'enfance, l'adolescence, l'âge adulte, la précipitation dans le système judiciaire et la détention. Pour ce faire, dix femmes détenues ont été soumises au protocole de recherche suivant : un entretien semi-structuré, un génogramme, un questionnaire de soutien social (S.S.Q.-6), une échelle de provisions sociales (Social Provisions Scale), un questionnaire sur les styles relationnels (The Relationships Questionnaire) et une ligne du temps. Les données recueillies ont fait l’objet d’analyses cliniques et statistiques descriptives afin de dégager des tendances générales de l’échantillon. Les résultats mettent en évidence que la plupart des auteures sont des primo-délinquantes ayant connu des dysfonctionnements intrafamiliaux. Aussi, la plupart de ces femmes connaissait la victime avant les faits, et l’acte est commis le plus souvent en complicité. Enfin, les liens familiaux sont les liens restés les plus intacts chez la plupart des détenues rencontrées, qu'ils aient été positifs ou négatifs avant la détention.


File(s)

Document(s)

File
Access s041327Bernardello2013.pdf
Description: -
Size: 5.31 MB
Format: Adobe PDF

Author

  • Bernardello, Sandrine ULg Université de Liège - ULg > 2e an. master sc. psycho., fin. spéc. psycho. clin.

Promotor(s)

Committee's member(s)

  • Bullens, Quentin ULg Université de Liège - ULg > Département Psychologies Cliniques et Systèmes Humains > Clinique systémique et psychopathologie relationnelle
    ORBi View his publications on ORBi
  • Resimont, Isabelle
  • Total number of views 50
  • Total number of downloads 5










All documents available on MatheO are protected by copyright and subject to the usual rules for fair use.
The University of Liège does not guarantee the scientific quality of these students' works or the accuracy of all the information they contain.