Feedback

Faculté de Psychologie, Logopédie et Sciences de l’Education
Faculté de Psychologie, Logopédie et Sciences de l’Education
MASTER THESIS
VIEW 12 | DOWNLOAD 1

MCT et apprentissage musical implicite chez des enfants de huit ans

Download
Foveau, Sarah ULg
Promotor(s) : Majerus, Steve ULg ; Poncelet, Martine ULg
Date of defense : 5-Sep-2013 • Permalink : http://hdl.handle.net/2268.2/426
Details
Title : [fr] MCT et apprentissage musical implicite chez des enfants de huit ans
Author : Foveau, Sarah ULg
Date of defense  : 5-Sep-2013
Advisor(s) : Majerus, Steve ULg
Poncelet, Martine ULg
Committee's member(s) : Larrouy, Pauline ULg
Meulemans, Thierry ULg
Language : French
Number of pages : 74
Rameau keyword(s) : Mémoire à court terme
Musique -- Etude et enseignement pour la jeunesse
Discipline(s) : Social & behavioral sciences, psychology > Theoretical & cognitive psychology
Social & behavioral sciences, psychology > Treatment & clinical psychology
Commentary : 0 annexe
Institution(s) : Université de Liège, Liège, Belgique
Degree: Master en logopédie, à finalité spécialisée en neuropsychologie du langage et troubles des apprentissages verbaux
Faculty: Master thesis of the Faculté de Psychologie, Logopédie et Sciences de l’Education

Abstract

[fr] La connaissance du fonctionnement de la mémoire à court terme (MCT), notamment dans le domaine verbal, s'est considérablement développée au cours des dernières années. Postulant une distinction claire entre les connaissances stockées en mémoire à long terme (MLT) et les capacités de MCT, le modèle théorique de référence proposé par Baddeley et Hitch (1974) est désormais remis en question. En effet, il est maintenant reconnu que les connaissances langagières en MLT influencent les performances aux tâches de MCT verbale. Ainsi, le modèle « Attention, Order Short-term memory activation model » (Majerus, 2009) reconnaît l'interaction entre MLT et MCT au niveau de la MCT verbale. Parallèlement, l'interaction entre MCT et MLT a également été démontrée dans le domaine musical. De récentes données chez l'adulte ont montré qu’il existe une interaction entre les connaissances musicales stockées en MLT et les performances en MCT musicale. L’objectif de ce mémoire est de déterminer si ces résultats sont reproductibles chez l'enfant. Partant de la méthodologie utilisée dans le cadre de la mémoire à court terme verbale (Majerus, Van der Linden et al., 2004 ; Majerus, Perez & Oberauer, 2011), notre travail repose sur la réalisation de deux tâches. La première, à travers un paradigme d’apprentissage implicite, vise à créer un nouvel ensemble de connaissances musicales en MLT. La seconde permet d’évaluer l’influence de ces nouvelles connaissances en MLT sur les performances en MCT musicale. Globalement, certains résultats obtenus permettent de conforter notre hypothèse de départ stipulant qu’il existe une interaction entre les connaissances musicales stockées en MLT et les performances en MCT musicale. A l’instar des données issues du domaine de la MCT verbale postulant une interaction entre MCT et MLT, notre étude permet d’apporter de nouveaux éclairages concernant le principe d’interaction entre MLT et MCT dans le domaine musical chez l’enfant, en accord avec l’hypothèse d’une implication de processus cognitifs généraux en MCT.


File(s)

Document(s)

File
Access s081900Foveau2013.pdf
Description: -
Size: 780.78 kB
Format: Adobe PDF

Author

  • Foveau, Sarah ULg Université de Liège - ULg > 2e an. master logo., fin. spéc. neurospycho.& troub. appr.

Promotor(s)

Committee's member(s)

  • Larrouy, Pauline ULg Université de Liège - ULg > Département de Psychologie : cognition et comportement > Logopédie des troubles de la voix
    ORBi View his publications on ORBi
  • Meulemans, Thierry ULg Université de Liège - ULg > Doyen de la Faculté de Psychologie et des sc. de l'éducation
    ORBi View his publications on ORBi
  • Total number of views 12
  • Total number of downloads 1










All documents available on MatheO are protected by copyright and subject to the usual rules for fair use.
The University of Liège does not guarantee the scientific quality of these students' works or the accuracy of all the information they contain.