Feedback

Faculté de Psychologie, Logopédie et Sciences de l’Education
Faculté de Psychologie, Logopédie et Sciences de l’Education
MASTER THESIS
VIEW 12 | DOWNLOAD 5

L’étude de l’influence des capacités attentionnelles automatiques et contrôlées sur la mémoire à court terme verbale chez le jeune adulte

Download
Deschamps, Marine ULg
Promotor(s) : Majerus, Steve ULg
Date of defense : 6-Sep-2012 • Permalink : http://hdl.handle.net/2268.2/505
Details
Title : [fr] L’étude de l’influence des capacités attentionnelles automatiques et contrôlées sur la mémoire à court terme verbale chez le jeune adulte
Author : Deschamps, Marine ULg
Date of defense  : 6-Sep-2012
Advisor(s) : Majerus, Steve ULg
Committee's member(s) : Collette, Fabienne ULg
Leclercq, Anne-Lise ULg
Language : French
Number of pages : 71
Rameau keyword(s) : Attention
Mémoire à court terme
Jeunes adultes
Discipline(s) : Social & behavioral sciences, psychology > Theoretical & cognitive psychology
Social & behavioral sciences, psychology > Treatment & clinical psychology
Commentary : 4 annexes
Institution(s) : Université de Liège, Liège, Belgique
Degree: Master en logopédie, à finalité spécialisée en neuropsychologie du langage et troubles des apprentissages verbaux
Faculty: Master thesis of the Faculté de Psychologie, Logopédie et Sciences de l’Education

Abstract

[fr] La connaissance des différents facteurs déterminants les performances en MCT verbale s’est, au fil des années, étendue. L’implication des représentations langagières dans des tâches de MCT est, aujourd’hui, bien établie. Néanmoins, la MCT ne peut être uniquement le résultat de l’activation du système langagier, l’ordre sériel dans lequel apparaissent les stimuli est également un facteur déterminant les performances en MCT. De plus, des données issues des études empiriques et des modèles théoriques s’accordent sur l’importance des processus attentionnels dans la MCT. Cependant, la nature des processus attentionnels mis en jeu dans la MCT verbale reste, au jour d’aujourd’hui, mal connue. Le but de notre étude est une meilleure compréhension des processus attentionnels intervenant en MCT en déterminant la nature des processus attentionnels sous-tendant les différences interindividuelles dans la capacité de MCT verbale. Nous avons fait l’hypothèse que l’attention automatique ainsi que l’attention contrôlée, concepts définis par Cowan (1999), déterminaient toutes deux les performances en MCT. Nous avons supposé également que les ressources attentionnelles étaient sous-tendues par un domaine général amodal qui interviendrait quel que soit la nature des informations. Afin de tester ses hypothèses, nous avons administré des tâches attentionnelles automatiques, contrôlées, verbales et visuo-spatiales ainsi que des tâches de mesures générales et de MCT à quatre-sept sujets âgés de vingt à trente ans. L’analyse de nos résultats suggère que les différences interindividuelles en MCT peuvent surtout s’expliquer par des différences au niveau des capacités attentionnelles automatiques. Cependant, nous montrons que les capacités attentionnelles automatiques et contrôlées sont en lien avec les performances en MCT, comme le suggère le modèle théorique de Cowan (1995, 1999). Par ailleurs, les processus attentionnels impliqués en MCT verbale seraient spécifiques à la modalité verbale.


File(s)

Document(s)

File
Access s084066Deschamps2012.pdf
Description: -
Size: 887.75 kB
Format: Adobe PDF

Author

  • Deschamps, Marine ULg Université de Liège - ULg > 2e an. master logo., fin. spéc. neurospycho.& troub. appr.

Promotor(s)

Committee's member(s)

  • Collette, Fabienne ULg Université de Liège - ULg > Département de Psychologie : cognition et comportement > Neuropsychologie
    ORBi View his publications on ORBi
  • Leclercq, Anne-Lise ULg Université de Liège - ULg > Département de Psychologie : cognition et comportement > Logopédie clinique
    ORBi View his publications on ORBi
  • Total number of views 12
  • Total number of downloads 5










All documents available on MatheO are protected by copyright and subject to the usual rules for fair use.
The University of Liège does not guarantee the scientific quality of these students' works or the accuracy of all the information they contain.