Feedback

Faculté de Psychologie, Logopédie et Sciences de l’Education
Faculté de Psychologie, Logopédie et Sciences de l’Education
MASTER THESIS
VIEW 53 | DOWNLOAD 6

Étude de la qualité des relations amoureuses chez les adolescents à travers l’influence des perceptions de l’attachement parental, amical et amoureux

Download
Lepas, Jennifer ULg
Promotor(s) : Glowacz, Fabienne ULg
Date of defense : 10-Sep-2013 • Permalink : http://hdl.handle.net/2268.2/588
Details
Title : [fr] Étude de la qualité des relations amoureuses chez les adolescents à travers l’influence des perceptions de l’attachement parental, amical et amoureux
Author : Lepas, Jennifer ULg
Date of defense  : 10-Sep-2013
Advisor(s) : Glowacz, Fabienne ULg
Committee's member(s) : Miscioscia, Marina ULg
Chevalier, Vinciane 
Language : French
Number of pages : 157
Rameau keyword(s) : Relations amoureuses
Adolescents
Attachement
Perception sociale
Attribution (psychologie sociale)
Discipline(s) : Social & behavioral sciences, psychology > Treatment & clinical psychology
Commentary : 0 annexe
Institution(s) : Université de Liège, Liège, Belgique
Degree: Master en sciences psychologiques, à finalité spécialisée en psychologie clinique : processus psychothérapeutiques et de changement
Faculty: Master thesis of the Faculté de Psychologie, Logopédie et Sciences de l’Education

Abstract

[fr] Ce mémoire a pour objectif d’étudier la qualité des relations amoureuses à l’adolescence à travers l’influence des perceptions du style de l’attachement parental et amical sur l’attachement amoureux, ainsi qu’à travers les relations entre les perceptions de l’attachement parental et amoureux sur certaines caractéristiques des relations amoureuses (l’âge lors de la première relation amoureuse, le nombre de relations et la durée de la plus longue relation), sur la peur de l’intimité dans le couple, et sur l’implication dans des comportements délinquants. Nous avons distingué nos résultats en fonction du sexe des sujets. Notre échantillon est composé de 283 sujets de 5ème secondaire de l’enseignement général, technique et professionnel, âgés de 16 à 22 ans. Parmi ceux-ci, 252 adolescents ont déjà eu une relation amoureuse. Après l’analyse de nos données, nous avons pu tirer plusieurs conclusions. Nous ne trouvons pas de liens entre la perception de l’attachement amical sur celle de l’attachement amoureux, ni entre l’attachement parental et l’attachement amoureux (faiblement non significatifs pour cette variable). Les perceptions du style d’attachement parental semblent influencer, chez les filles, le nombre de relations amoureuses, ainsi que la peur de l’intimité dans le couple. Nous n’avons pas constaté de relations significatives entre l’attachement parental et l’âge lors de la première relation amoureuse, la durée de la plus longue relation, et l’implication dans la délinquance (faiblement non significatif pour cette variable). Les perceptions du style d’attachement amoureux semblent influencer le nombre de relations amoureuses et l’implication dans la délinquance pour les filles, ainsi que la peur de l’intimité pour les garçons. Mais, nous n’avons relevé aucune relation significative entre l’attachement amoureux et l’âge lors de la première relation amoureuse, et la durée de la plus longue relation (faiblement non significatifs pour cette variable). Un échantillon plus important nous aurait permis d’obtenir plus de précision et de pertinence dans nos résultats.


File(s)

Document(s)

File
Access s064606Lepas2013.pdf
Description: -
Size: 3.6 MB
Format: Adobe PDF

Author

  • Lepas, Jennifer ULg Université de Liège - ULg > 2e an. master sc. psy., fin. spéc. psy.clin:psycho. & chang.

Promotor(s)

Committee's member(s)

  • Miscioscia, Marina ULg Université de Liège - ULg > Département Psychologies Cliniques et Systèmes Humains > Clinique systémique et psychopathologie relationnelle
    ORBi View his publications on ORBi
  • Chevalier, Vinciane
  • Total number of views 53
  • Total number of downloads 6










All documents available on MatheO are protected by copyright and subject to the usual rules for fair use.
The University of Liège does not guarantee the scientific quality of these students' works or the accuracy of all the information they contain.