Feedback

Faculté de Psychologie, Logopédie et Sciences de l’Education
Faculté de Psychologie, Logopédie et Sciences de l’Education
MASTER THESIS
VIEW 76 | DOWNLOAD 5

L'influence de la séparation parentale sur le dessin du bonhomme et de la famille chez la fille en âge scolaire

Download
Peters, Marie ULg
Promotor(s) : Blavier, Adelaïde ULg
Date of defense : 3-Sep-2014 • Permalink : http://hdl.handle.net/2268.2/742
Details
Title : [fr] L'influence de la séparation parentale sur le dessin du bonhomme et de la famille chez la fille en âge scolaire
Author : Peters, Marie ULg
Date of defense  : 3-Sep-2014
Advisor(s) : Blavier, Adelaïde ULg
Committee's member(s) : Miscioscia, Marina ULg
Renard, Florence 
Language : French
Number of pages : 97
Rameau keyword(s) : Divorce
Enfants de divorcés
Filles
Techniques projectives
Test du bonhomme
Dessin -- Aspect psychologique
Test du dessin de famille
Parents et enfants
Discipline(s) : Social & behavioral sciences, psychology > Treatment & clinical psychology
Commentary : 1 annexe
Institution(s) : Université de Liège, Liège, Belgique
Degree: Master en sciences psychologiques, à finalité spécialisée en psychologie clinique
Faculty: Master thesis of the Faculté de Psychologie, Logopédie et Sciences de l’Education

Abstract

[fr] L'étude présentée dans ce mémoire est une étude empirique qui a pour but de déterminer l'influence de la séparation parentale sur le dessin de la jeune fille, et plus particulièrement sur les dessins de la famille et du bonhomme. Elle complète l'étude menée par Amandine Garbar qui étudie le même sujet chez un public masculin.Au travers de 7 écoles primaires de la région de Liège et d'une de la région de Charleroi, nous avons recruté 128 filles dont les parents étaient d'accord pour laisser leur enfant participer à notre étude. Elles étaient âgées de 6 à 12 ans. Les parents devaient également remplir un petit questionnaire sur leur situation familiale actuelle et les enfants qui partageaient le domicile de l'enfant. Durant des jours scolaires, nous avons rencontré les enfants à l'école et leur avons demandé individuellement de dessiner sur deux feuilles séparées, d'abord un bonhomme et ensuite leur famille.Nous avons ensuite analysé les caractéristiques de construction du dessin de l'enfant, ainsi que les temps utilisés par chacun et leur score obtenu au test de Goodenough.Si aucune différence n'apparait dans le dessin du bonhomme, nous constatons que la séparation parentale et ses modalités (l'âge lors de la séparation, le temps écoulé depuis cette séparation, le mode d'hébergement, la recomposition familiale éventuelle, le temps écoulé depuis la recomposition familiale) ont toutes une influence sur la construction et l'investissement affectif de la jeune fille dans son dessin de la famille. Elle aura tendance à omettre ou investir ses personnages d'une façon significativement différente.Les principaux résultats cliniques de cette étude démontrent une survalorisation affective de la mère dans la plupart des cas de séparation parentale et une dévalorisation de la figure paternelle ou du beau-père. Un autre aspect qui semble ressortir de ces analyses de façon importante concerne les affects négatifs que la jeune fille exprime envers sa propre image.Nous estimons qu'il serait intéressant de mener cette étude avec des échantillons plus égalitaires, et dans de meilleures conditions de passation pour en confirmer les pistes lancées dans nos conclusions.


File(s)

Document(s)

File
Access s092816Peters2014.pdf
Description: -
Size: 4.47 MB
Format: Adobe PDF

Author

  • Peters, Marie ULg Université de Liège - ULg > 2e an. master sc. psycho., fin. spéc. psycho. clin.

Promotor(s)

Committee's member(s)

  • Miscioscia, Marina ULg Université de Liège - ULg > Départ. de Psychologies et Cliniques des Systèmes humains > Psychologie clinique de l'enfant et de l'adolescent
    ORBi View his publications on ORBi
  • Renard, Florence
  • Total number of views 76
  • Total number of downloads 5










All documents available on MatheO are protected by copyright and subject to the usual rules for fair use.
The University of Liège does not guarantee the scientific quality of these students' works or the accuracy of all the information they contain.