Feedback

Faculté de Psychologie, Logopédie et Sciences de l’Education
Faculté de Psychologie, Logopédie et Sciences de l’Education
MASTER THESIS
VIEW 66 | DOWNLOAD 0

La toxicomanie féminine au regard du concept de l'ouverture émotionnelle

Download
Bouraï, Faïza ULg
Promotor(s) : Glowacz, Fabienne ULg
Date of defense : 7-Sep-2015 • Permalink : http://hdl.handle.net/2268.2/836
Details
Title : [fr] La toxicomanie féminine au regard du concept de l'ouverture émotionnelle
Author : Bouraï, Faïza ULg
Date of defense  : 7-Sep-2015
Advisor(s) : Glowacz, Fabienne ULg
Committee's member(s) : Schmits, Emilie ULg
Crollard, Magali 
Language : French
Number of pages : 120
Commentary : 4 annexes
Institution(s) : Université de Liège, Liège, Belgique
Degree: Master en sciences psychologiques, à finalité spécialisée en psychologie clinique
Faculty: Master thesis of the Faculté de Psychologie, Logopédie et Sciences de l’Education

Abstract

[fr] L’ouverture émotionnelle est un nouveau concept théorique s’affiliant dans la sphère du vécu et du traitement des émotions. Ce modèle novateur, se base sur une évaluation et une analyse en cinq dimensions principales qui sont : la représentation cognitive des états émotionnels, la communication des émotions, la perception des indicateurs corporels internes et externes et enfin la régulation émotionnelle. De plus, nous avons également pris en compte l’alexithymie qui est un concept clé dans l’ouverture émotionnelle du fait que ces deux concepts se recoupent en partie mais demeurent cependant différents. À travers cette étude, nous nous intéressons à l’affectivité des femmes toxicomanes et des femmes ayant un traitement de substitution à l’aide du modèle multidimensionnel de l’ouverture émotionnelle et du concept d’alexithymie. Nous postulons, que les femmes toxicomanes auraient une ouverture émotionnelle plus basse et seraient plus alexithymiques par rapport aux femmes en traitement de substitution. Enfin, nous confrontons ces résultats à la littérature traitant du vécu émotionnel, de l’alexithymie chez ces femmes. Pour ce faire, notre méthodologie se déroule en deux temps. Dans un premier temps, nous avons rencontré séparément chacune des femmes (n= 10 femmes consommatrices vs N=7 femmes en traitement de substitution) afin de récolter des informations concernant leur trajectoire de vie et de consommation, à l’aide de notre entretien semi-directif. Celui-ci, nous a permis de mettre en évidence les similitudes et les différences auprès des deux groupes. Ensuite, l’ouverture émotionnelle ainsi que l’alexithymie sont respectivement évaluées à l’aide des questionnaires DOE-36 et TAS-20. Nos résultats mettent en évidence et confirment qu’il préexiste bien des déficits marqués chez les femmes consommatrices. En effet, nous avons pu mettre en lumière que les femmes toxicomanes ont une réelle difficulté à verbaliser et identifier leur ressenti, elles ont une représentation cognitive qui est faible mais aussi une communication des émotions faible. En revanche, en comparaison aux femmes en traitement, nos résultats montrent une amélioration du profil de l’ouverture émotionnelle chez elles, ce qui nous permet de voir un effet régulateur dû au traitement.


File(s)

Document(s)

File
Access s126141Bourai2015.pdf
Description: -
Size: 3.51 MB
Format: Adobe PDF

Author

  • Bouraï, Faïza ULg Université de Liège - ULg > 2e an. master sc. psycho., fin. spéc. psycho. clin.

Promotor(s)

Committee's member(s)

  • Schmits, Emilie ULg Université de Liège - ULg > Départ. de Psychologies et Cliniques des Systèmes humains > Clinique de la Délinqu.,des inadapt.soc.& proces.d'insert.
    ORBi View his publications on ORBi
  • Crollard, Magali
  • Total number of views 66
  • Total number of downloads 0










All documents available on MatheO are protected by copyright and subject to the usual rules for fair use.
The University of Liège does not guarantee the scientific quality of these students' works or the accuracy of all the information they contain.