Feedback

L'Open Access, ce que chaque étudiant devrait savoir !

L’Open Access, de quoi s’agit-il

Avez-vous déjà ressenti de la frustration à ne pouvoir accéder à la documentation scientifique parce que réservée aux abonnés ?

Et pourtant, votre institution paie des sommes colossales pour vous procurer un accès à l’information scientifique !

Ces dernières années, les prix de l’information scientifique, et surtout ceux des périodiques scientifiques publiés par les grands éditeurs commerciaux, ont augmenté de manière déraisonnable voire scandaleuse pour les plus gros éditeurs.

En 2012 :

  • Elsevier : 36% de bénéfice net (après impôt) soit 864€ millions sur le chiffre d'affaires de 2.386€ millions
  • Springer Science + Business Media: 33,9% soit 294€ millions sur les recettes de 866€ millions
  • John Wiley & Sons: 42% soit 80€ millions sur des revenus de 193€ millions

Les coûts explosent mais les budgets des bibliothèques ne peuvent pas suivre ! Le prix de l’information scientifique a augmenté à un point tel qu’aujourd’hui même une Université telle qu’Harvard ne peut plus s’offrir l’information dont elle a besoin!

PHD Comics - What is Open Access

 

Partant de ces constats, dès les années 90, la communauté savante (chercheurs, bibliothécaires, organismes finançant la recherche...)  s’est mobilisée en faveur d'un accès libre et gratuit à l'information scientifique. Le but premier de chacun étant de faire circuler l’information au bénéfice de la recherche.

Heureusement, le développement d’Internet et les nouvelles technologies permettent l’avènement de nouveaux modèles de publication et de diffusion, complémentaires au modèle existant, une vitesse de transmission de l'information plus en adéquation avec l'évolution de la recherche.

Une nouvelle philosophie de partage des ressources et de l'information voit le jour : outils open source, accès gratuit au plus grand nombre...

C’est dans ce contexte que naît le mouvement de l’Open Access.

Plus d’info sur le mouvement de l’Open Access

Vous serez aussi intéressés par :

- L’Open Access à l’ULiège

- L’Open Access en Belgique francophone

- I love Open Access

- Open Access week

 

 

L'Open Access à l'ULiège

 

 

L'Université de Liège s'est positionnée très rapidement comme un acteur de premier plan de ce mouvement, grâce à des prises de position engagées et à la mise en place d'une politique de dépôt institutionnelle ambitieuse au travers du projet ORBi. Avec ses initiatives Open Access, le Réseau des Bibliothèques a exploré avec succès les deux voies majeures de l'Open Access :

  • La publication en Open Access (Voie dorée) avec PoPuPS qui permet aux membres de l'ULiège éditeurs d'une revue scientifique de la publier en version électronique.

16 revues sont accessibles à ce jour gratuitement (décembre 2014). On notera notamment que la revue Geologica Belgica, publiée depuis 1874, a gagné un facteur d’impact depuis sa mise en ligne sur PoPuPS.

  • Le dépôt dans le répertoire institutionnel ORBi (Voie Verte) qui permet aux auteurs de l'ULiège de diffuser de manière plus large encore leurs publications. Le dépôt sur ORBi offre aux publications, et en particulier à celles en Open Access, une visibilité énorme sur nombre d'outils Web.

ORBi, c'est plus de 10.000 téléchargements par jour pour le mois de septembre 2015.

Plus d'informations sur L'Open Access à L'ULiège

 

Et vous, étudiant, que peut vous apporter l'Open Access ?

Profitez pleinement et librement de la documentation disponible en Open Access

Comment à votre niveau "supporter" ce mouvement ?

  • Diffusez vos publications en Open Access (par exemple, si vous publierez un article sur base de votre mémoire)
    • Publiez directement en Open Access. Renseignez-vous, il existe très certainement des revues sérieuses en Open Access dans votre domaine
    • Lors de la négociation de contrats avec les éditeurs, veillez à conserver les droits utiles afin de pouvoir au minimum archiver votre travail dans une archive ouverte.
  • Le bouton Open Access, un outil adossé au navigateur qui permet de cartographier l’épidémie de refus d’accès aux articles de la recherche universitaire et qui aide les utilisateurs à trouver les recherches dont ils ont besoin pour mettre en lumière l’accès refusé aux articles scientifiques