Feedback

Faculté de Psychologie, Logopédie et Sciences de l’Education
Faculté de Psychologie, Logopédie et Sciences de l’Education
MASTER THESIS
VIEW 62 | DOWNLOAD 17

Les liens entre le biais de surgénéralité et les troubles du sommeil

Download
Murat, Ebru ULg
Promotor(s) : Blairy, Sylvie ULg
Date of defense : 3-Sep-2014 • Permalink : http://hdl.handle.net/2268.2/732
Details
Title : [fr] Les liens entre le biais de surgénéralité et les troubles du sommeil
Author : Murat, Ebru ULg
Date of defense  : 3-Sep-2014
Advisor(s) : Blairy, Sylvie ULg
Committee's member(s) : Willems, Sylvie ULg
Dehon, Hedwige ULg
Language : French
Number of pages : 123
Rameau keyword(s) : Trouble du sommeil
Mémoire épisodique
Discipline(s) : Social & behavioral sciences, psychology > Treatment & clinical psychology
Commentary : 0 annexe
Institution(s) : Université de Liège, Liège, Belgique
Degree: Master en sciences psychologiques, à finalité spécialisée en psychologie clinique
Faculty: Master thesis of the Faculté de Psychologie, Logopédie et Sciences de l’Education

Abstract

[fr] À notre connaissance, aucune étude n'a testé le lien entre le biais de surgénéralité et les troubles du sommeil. Pour étudier ce lien, nous nous sommes basés sur le modèle CaR-FA-X (Williams et al., 2007). Celui-ci présente trois processus qui seraient à la base du biais de surgénéralité: 1) la capture et la rumination, 2) l'évitement fonctionnel et 3) le contrôle exécutif altéré. Nous avons recruté un échantillon tout-venant de 80 personnes. Les troubles du sommeil, la spécificité de la mémoire autobiographique, la rumination, l'évitement cognitif et le contrôle exécutif ont été évalués. Nous avons postulé que plus le nombre de souvenirs généraux sera élevé et plus les troubles du sommeil seront graves; plus le nombre de souvenirs spécifiques sera faible et plus les troubles du sommeil seront sévères. En nous référant au modèle CaR-FA-X (Williams et al., 2007), nous avons avancé d'autres hypothèses: plus le niveau de rumination et le niveau d'évitement cognitif seront élevés et plus les troubles du sommeil seront sévères, enfin, plus le fonctionnement exécutif sera altéré et plus les troubles du sommeil seront importants. Les analyses corrélationnelles montrent que lorsque le score de dépression est contrôlé, le nombre de souvenirs spécifiques est positivement corrélé à la gravité des troubles du sommeil. De plus, un niveau élevé de rumination et un niveau élevé d'évitement cognitif sont liés à la gravité des troubles du sommeil. Nous n'avons pas obtenu de résultats significatifs concernant le lien entre les troubles du sommeil et le contrôle exécutif altéré à partir de l'échantillon complet. Les résultats de l'échantillon clinique montrent une corrélation négative entre les problèmes d'inhibition au test de Hayling (Burgess et Shallice, 1997) et les troubles du sommeil. L'échantillon clinique est composé de 13 personnes souffrant d'insomnie clinique, qui ont été sélectionnées dans l'échantillon complet. En conclusion, seules les données concernant le lien des troubles du sommeil avec la rumination et l'évitement cognitif sont conformes à nos hypothèses et sont soutenues par d'autres études. Notre étude présente plusieurs limites. Nous suggérons de persévérer dans l'investigation du lien entre les troubles du sommeil et le biais de surgénéralité en travaillant avec des échantillons cliniques et en amenant des améliorations à la méthodologie.


File(s)

Document(s)

File
Access s090888Murat2014.pdf
Description: -
Size: 906.74 kB
Format: Adobe PDF

Author

  • Murat, Ebru ULg Université de Liège - ULg > 2e an. master sc. psycho., fin. spéc. psycho. clin.

Promotor(s)

Committee's member(s)

  • Willems, Sylvie ULg Université de Liège - ULg > Clinique psychologique et logopédique universitaire (CPLU)
    ORBi View his publications on ORBi
  • Dehon, Hedwige ULg Université de Liège - ULg > Département de Psychologie : cognition et comportement > Psychologie cognitive
    ORBi View his publications on ORBi
  • Total number of views 62
  • Total number of downloads 17










All documents available on MatheO are protected by copyright and subject to the usual rules for fair use.
The University of Liège does not guarantee the scientific quality of these students' works or the accuracy of all the information they contain.