Feedback

Faculté de Psychologie, Logopédie et Sciences de l’Education
Faculté de Psychologie, Logopédie et Sciences de l’Education
MASTER THESIS
VIEW 29 | DOWNLOAD 14

Les macaques de Tonkean savent-ils ce que peuvent et ne peuvent pas voir leurs congénères ?

Download
Piraux, Emilie ULiège
Promotor(s) : Huynen, Marie-Claude ULiège
Date of defense : 4-Sep-2014 • Permalink : http://hdl.handle.net/2268.2/746
Details
Title : [fr] Les macaques de Tonkean savent-ils ce que peuvent et ne peuvent pas voir leurs congénères ?
Author : Piraux, Emilie ULiège
Date of defense  : 4-Sep-2014
Advisor(s) : Huynen, Marie-Claude ULiège
Committee's member(s) : Huart, Johanne ULiège
Vercauteren-Drubbel, Régine 
Language : French
Number of pages : 58
Rameau keyword(s) : Macaques
Primates
Animaux -- Mœurs et comportement
Animaux -- Comportement alimentaire
Animaux -- Intelligence
Animaux -- Psychologie
Ethologie
Discipline(s) : Social & behavioral sciences, psychology > Animal psychology, ethology & psychobiology
Commentary : 8 annexes
Institution(s) : Université de Liège, Liège, Belgique
Degree: Master en sciences psychologiques, à finalité spécialisée en neuroscience cognitive et comportementale
Faculty: Master thesis of the Faculté de Psychologie, Logopédie et Sciences de l’Education

Abstract

[fr] La recherche présentée dans le cadre de ce mémoire a été réalisée dans le domaine de l'éthologie des primates. L'objet de l'étude est la capacité pour les primates non humains et plus précisément les macaques de Tonkean à comprendre ce que peuvent et ne peuvent pas voir leur congénère en situation de compétition alimentaire (ce qui fait partie du Perspective Taking visuel). Cette recherche s'intègre dans un courant de recherches plus large qui tente de comprendre si les primates non humains possèdent une Théorie de l'Esprit. A l'heure actuelle, il est bien connu que les chimpanzés possèdent tous les prérequis nécessaires à la mise en place d'une telle compétence. Cependant, les résultats en ce qui concernent les autres espèces de primates non humains restent fragmentaires et nécessitent davantage de recherches pour comprendre la phylogénèse de cette compétence. Pour déterminer si nos macaques sont capables de prendre en compte le point de vue de leurs congénères, nous avons utilisé une méthodologie reconnue comme étant écologiquement valide pour l'espèce. Celle-ci consiste à mettre en compétition deux individus pour des ressources alimentaires (deux morceaux de banane), l'une étant visible pour les deux congénères et l'autre cachée pour un des deux individus. Les macaques de Tonkean testés dans notre étude, ont choisi préférentiellement le morceau de banane caché lorsqu'il était subordonné mais ont choisi au hasard en tant que dominant. Les subordonnés ont également parfois adopté une stratégie alternative, en choisissant d'abord la nourriture visible, pour obtenir un plus grand nombre de morceaux de banane au risque de se faire agresser. Les résultats semblent démontrer que non seulement les macaques de Tonkean testés sont capables de comprendre ce que peuvent et ne peuvent pas voir leurs congénères mais font également preuve de flexibilité comportementale en adaptant leur comportement à la situation. En conclusion, il est probable que les prérequis à la Théorie de l'Esprit et plus précisément le perspective Taking visuel soit une capacité qui ait pu se développer au cours de l'évolution et serait déjà présente chez des espèces phylogénétiquement plus éloignée des humains.


File(s)

Document(s)

File
Access s121867Piraux2014.pdf
Description: -
Size: 3.4 MB
Format: Adobe PDF

Author

  • Piraux, Emilie ULiège Université de Liège - ULg > 2e an. master sc. psycho., fin. spéc. neurosc. cog. & comp.

Promotor(s)

Committee's member(s)

  • Huart, Johanne ULiège Université de Liège - ULg > Département de Psychologie : cognition et comportement > Psychologie sociale
    ORBi View his publications on ORBi
  • Vercauteren-Drubbel, Régine
  • Total number of views 29
  • Total number of downloads 14










All documents available on MatheO are protected by copyright and subject to the usual rules for fair use.
The University of Liège does not guarantee the scientific quality of these students' works or the accuracy of all the information they contain.